L’arrosage d’un mur végétal

L'arrosage d'un mur végétal

L'arrosage d'un mur végétal

Comment arroser un mur végétal ?

Le bon arrosage d’un mur végétal est primordial pour que les plantes s’y développent bien et que votre mur végétalisé soit resplendissant durant toute l’année.

L’arrosage manuel est à bannir, sauf pour les toutes petites surfaces inférieures à 1m².
En intérieur comme en extérieur, il préférable d’opter pour un arrosage automatique et de s’adapter aux saisons, à l’exposition du mur végétal, aux plantes, au substrat et au support de culture utilisé pour votre mur végétalisé.

Pour que votre mur végétal reste en bonne santé il est conseillé d’utiliser un système d’arrosage automatique en goutte à goutte. La micro irrigation est la méthode d’arrosage la plus économique, et elle permet surtout de diffuser uniformément l’eau à travers l’ensemble du mur végétal.

Vous pouvez retrouver l’ensemble du matériel nécessaire à l’arrosage automatique de votre mur végétal sur notre boutique en ligne.

Avant de construire son mur végétal il très important de penser à tous les détails techniques comme l’isolation du mur porteur (étanchéité) par de la bâche de bassin, du pvc ou du zinc ; le choix du support de culture (aquanappe, modules de sphaigne, module en plastique) ; le substrat (sphaigne du Chili ou de la terre pour les modules en plastique) ; et surtout l’arrosage du mur végétal qui est l’une des phases la plus importante pour la réussite de votre création.

L'arrosage d'un mur végétal

Mur végétal en intérieur, véranda ou patio :

En intérieur le mur végétal sera donc arrosé avec un système d’irrigation automatique, ce système d’irrigation et généralement composé d’un réservoir d’eau, d’une pompe à eau puissante, de pièces de micro irrigation et de tubing, le tout sera raccordé à un programmateur automatique. Dans le réservoir d’eau (selon la taille) on peut ajouter des poissons, des plantes aquatiques, un brumisateur d’eau pour créer un effet brume… et avec un peu d’imagination vous pouvez même créer une fontaine ou une cascade passant dans le mur végétal.

Selon le support de culture choisi vous pouvez opter pour plusieurs méthodes d’arrosage :

-Goutteurs (goutte à goutte) placés sur du tuyau de 16mm, 20mm ou même 25mm. A utiliser de préférence pour l’aquanappe (feutre horticole) et les modules sphaigne du Chili. Pour l’aquanappe placer avant la dernière couche de feutre supportant les poches de plantes. Pour les modules de sphaigne du Chili, à placer à travers les modules, à chaque étage et dans toute la longueur des modules. Ce système est le plus simple et le plus utilisé mais une fois mis en place au cœur du mur végétal il ne sera plus modifiable. Pensez à nettoyer fréquemment votre circuit d’irrigation avec un produit de rinçage pour les sels minéraux qui s’y accumulent tel que le « GHE Flora Kleen » qui permet un nettoyage facile des goutteurs sans endommager les plantes.

-Tuyau goutte à goutte avec goutteurs intégrés, à utiliser de préférence pour l’aquanappe (feutre horticole) et les modules de sphaigne du Chili. Pour l’aquanappe placer avant la dernière couche de feutre supportant les poches de plantes. Pour les modules de sphaigne du Chili, à placer à travers les modules, à chaque étage et dans toute la longueur des modules. Le tuyau avec goutteurs intégrés nécessite une forte pression, à utiliser de préférence avec une pompe de grande puissance. Ce système une fois mis en place au cœur du mur végétal ne sera plus modifiable. Pensez à nettoyer fréquemment votre circuit d’irrigation avec un produit de rinçage pour les sels minéraux qui s’y accumulent tel que le « GHE Flora Kleen » qui permet un nettoyage facile des goutteurs sans endommager les plantes.

-Pics avec goutteurs (goutte à goutte) reliés par du tubing de 4x6mm sur du tuyau de 16mm, 20mm ou même 25mm. De préférence pour les modules en plastique avec pots intégrés de type Flowall ou La Brique Verte. Placer un pic avec goutteur par pot de culture. Ce système est aussi compatible avec les murs végétaux réalisés en aquanappe (feutre horticole) ou avec des modules de sphaigne du Chili. Ce système d’arrosage permet d’être modifié facilement puisqu’il se trouve directement accessible sur le devant du mur végétal, cependant les pics avec goutteurs sont visibles contrairement au système précédent, cependant ils peuvent êtres dissimulés dès le départ par la végétation, puis totalement recouvert au bout de quelques semaines (tout en étant toujours modifiables). Même si le circuit est facile à modifier, il est comme même nécessaire de nettoyer fréquemment votre circuit d’irrigation avec un produit de rinçage pour les sels minéraux qui s’y accumulent tel que le « GHE Flora Kleen » qui permet un nettoyage facile des goutteurs sans endommager les plantes.

L'arrosage d'un mur végétal en intérieur

Mur végétal en extérieur :

En extérieur le mur végétal sera lui aussi arrosé avec un système d’irrigation automatique, ce système d’irrigation et généralement composé d’un réservoir d’eau, d’une pompe puissante, de pièces de micro irrigation et de tubing, le tout sera raccordé à un programmateur d’arrosage automatique. Le réservoir d’eau n’est pas obligatoire si l’eau qui s’écoule peut être absorbée par le bas (terre, pelouse, dévidoir d’eau crée pour le mur végétalisé…). Si vous n’utilisez pas de réservoir vous n’aurez pas besoin de pompe, vous n’aurez qu’à vous raccorder sur un tuyau d’arrosage relié à un programmateur de robinet. En n’utilisant pas de réservoir vous ferez ainsi des économies sur la construction d’un bac en zinc, en béton ou avec de la bâche de bassin mais aussi sur l’achat d’une pompe puissante avec une forte refoulée qui sont onéreuses. Cependant un réservoir permet d’apporter un peu plus d’humidité aux plantes du bas, cela crée de la vie (micro-organismes) bénéfique pour les plantes, on peut y ajouter des poissons, des plantes aquatiques, un brumisateur de bassin pour créer un effet brume… Si vous vous raccorder sur la tuyauterie pour l’arrosage du mur végétal, vous pouvez tout de même créer un réservoir d’eau en bas de votre mur végétalisé et avec un peu d’imagination vous pouvez même créer une fontaine ou une cascade passant dans le mur végétal.

Selon le support de culture choisi vous pouvez opter pour plusieurs méthodes d’arrosage :

-Goutteurs (goutte à goutte) placés sur du tuyau de 16mm, 20mm ou même 25mm. A utiliser de préférence pour l’aquanappe (feutre horticole) et les modules sphaigne du Chili. Pour l’aquanappe placer avant la dernière couche de feutre supportant les poches de plantes. Pour les modules de sphaigne du Chili, à placer à travers les modules, à chaque étage et dans toute la longueur des modules. Ce système est le plus simple et le plus utilisé mais une fois mis en place au cœur du mur végétal il ne sera plus modifiable. Pensez à nettoyer fréquemment votre circuit d’irrigation avec un produit de rinçage pour les sels minéraux qui s’y accumulent tel que le « GHE Flora Kleen » qui permet un nettoyage facile des goutteurs sans endommager les plantes.

-Tuyau goutte à goutte avec goutteurs intégrés, à utiliser de préférence pour l’aquanappe (feutre horticole) et les modules de sphaigne du Chili. Pour l’aquanappe placer avant la dernière couche de feutre supportant les poches de plantes. Pour les modules de sphaigne du Chili, à placer à travers les modules, à chaque étage et dans toute la longueur des modules. Le tuyau avec goutteurs intégrés nécessite une forte pression ce qui ne vous posera pas de problème si vous vous raccordez à une arrivée d’eau, mais si vous utilisez un réservoir d’eau, il vous faudra opter pour une pompe de grande puissance. Ce système une fois mis en place au cœur du mur végétal ne sera plus modifiable. Pensez à nettoyer fréquemment votre circuit d’irrigation avec un produit de rinçage pour les sels minéraux qui s’y accumulent tel que le « GHE Flora Kleen » qui permet un nettoyage facile des goutteurs sans endommager les plantes.

-Pics avec goutteurs (goutte à goutte) reliés par du tubing de 4x6mm sur du tuyau de 16mm, 20mm ou même 25mm. De préférence pour les modules en plastique avec pots intégrés de type Flowall ou La Brique Verte. Placer un pic avec goutteur par pot de culture. Ce système est aussi compatible avec les murs végétaux réalisés en aquanappe (feutre horticole) ou avec des modules de sphaigne du Chili. Ce système d’arrosage permet d’être modifié facilement puisqu’il se trouve directement accessible sur le devant du mur végétal, cependant les pics avec goutteurs sont visibles contrairement au système précédent, cependant ils peuvent êtres dissimulés dès le départ par la végétation, puis totalement recouvert au bout de quelques semaines (tout en étant toujours modifiables). Même si le circuit est facile à modifier, il est comme même nécessaire de nettoyer fréquemment votre circuit d’irrigation avec un produit de rinçage pour les sels minéraux qui s’y accumulent tel que le « GHE Flora Kleen » qui permet un nettoyage facile des goutteurs sans endommager les plantes

L'arrosage d'un mur végétal en extérieur

Le temps d’arrosage d’un mur végétal :

Combien de temps arroser son mur végétal, à quelle fréquence et à quel moment de la journée ? Ce sont les questions que l’on doit se poser quand on créer un mur végétalisé.

Les réponses dépendent de plusieurs critères :
-La situation géographique.
-La situation lumineuse où est placé le mur végétal.
-Les saisons (il faut adapter l’arrosage selon les saisons).
-Le climat (froid, chaleur, humidité et gel).
-Les plantes mises en place dans le mur végétal.

L'arrosage d'un mur végétal

Le temps d’arrosage en intérieur et en extérieur n’est pas le même, les plantes en extérieur auront besoins de plus grandes périodes d’arrosage durant le printemps et l’été alors qu’elles auront besoins de beaucoup moins d’eau durant l’automne et l’hiver. En intérieur les périodes d’arrosage devrait être les mêmes durant toute l’année. En extérieur durant l’hiver il faut bien faire attention au gel et donc à ne pas faire geler les racines avec des arrosages, quitte à laisser les plantes en repos sans arrosage.

L’arrosage doit se faire de préférence au lever du jour et/ou au coucher du soleil, vous pouvez donc arroser en deux périodes si besoin est.

La durée d’arrosage pour un mur végétal en intérieur doit durer au minimum 15 à 30 minutes par jour afin que les plantes puissent bien êtres arrosées. Bien évidemment le délai d’arrosage varie en fonction de la surface du mur végétal. Si vous avez un climat chaud et une pièce sèche vous pouvez arroser le matin puis le soir, et agrandir les périodes d’arrosage si besoin est.

En extérieur la durée d’arrosage dépend de la grandeur du mur végétal et principalement de la saison, du climat et de l’exposition lumineuse. Il faudra donc réguler les périodes d’arrosage selon ces critères. En général, il est conseillé d’arroser une heure le matin ainsi qu’une heure le soir pendant le printemps et l’été. En automne il faudra réduire à un arrosage par jour maximum, l’hiver on pourra stopper l’arrosage ou le réduire au minimum. Attention au période de gel, il est vivement conseillé de ne pas arroser durant ces périodes sous risques de faire geler les racines avec l’eau.

Plus le mur végétal est grand, plus il y a de plantes, plus la période d’arrosage doit être longue.

Les plantes ne résistes généralement pas très longtemps à la sécheresse ni aux murs végétaux gorgés d’eau, il faut donc trouver le juste milieu. Il est conseillé de faire des tests les premières semaines afin de voir comment réagisses les plantes à l’arrosage.

Faire tourner le système d’arrosage à vide avant la mise en place des plantes afin de vérifier si tout se passe bien, cela permet de faire d’éventuelles corrections sur le circuit d’irrigation sans à avoir à démonter des modules de sphaigne ou à arracher de l’aquanappe. Si vous avez un manque de pression vous pouvez intégrer des vannes dans le circuit afin de réguler la pression de manière optimale.

Quelques options & idées supplémentaires :
-Ajouter un distributeur d’engrais automatique au départ du système d’arrosage.
-Ajouter un filtre au circuit d’irrigation afin de filtrer l’eau d’arrosage.
-Ajouter des plantes aquatiques dans le réservoir d’eau.
-Ajouter quelques poissons si la taille du réservoir le permet.
-Ajouter un brumisateur d’eau dans le réservoir pour un effet brume et augmenter l’humidité.
-Ajouter un système de brumisation sur le haut du mur végétal pour augmenter l’humidité et créer une cascade de brume.
-Créer une fontaine ou une cascade d’eau qui passe directement dans le mur végétal.
-Créer ou ajouter des décors naturels pour personnaliser au maximum votre mur végétal.
-Créer de faux rochers dans votre mur végétal (avec du grillage, du béton et/ou de la mousse expansive).

Exemple d’un système d’arrosage pour mur végétal avec modules de sphaigne :

Retrouvez tous les produits d’irrigation pour la création d’un système d’arrosage automatique sur notre boutique.

www.materiel-mur-vegetal.fr

Les commentaires sont fermés